Référencement naturel et payant - SEO / SEA

Comment bien distinguer référencement naturel et référencement payant ?

Au risque de perdre certains d’entre vous dès la première ligne, je commencerai aujourd’hui par une équation. Eh oui, rien de moins ! Une équation et quatre définitions, pour être tout à fait exact.

L’équation la voici : SEM = SEO + SEA + SMO

Cela ne vous parle pas. Vous vous demandez ce que peuvent bien signifier ces acronymes. Pas de panique, j’y viens. Et cela tombe bien, c’est de là que découle la réponse à la question qui nous intéresse aujourd’hui : comment bien distinguer référencement naturel et référencement payant ?

Et pour cause : il n’est pas toujours intuitif de bien les différencier : après tout l’un comme l’autre partagent le même objectif d’apparaître en bonne position dans les résultats de recherche, n’est-ce pas ?

1. SEM = SEO + SEA + SMO

2. Qu’est-ce que le SEO ?

3. Comment fonctionne le référencement payant ?

4. SEO, SEA, deux stratégies différentes mais complémentaires

SEM = SEO + SEA +SMO

Voici les quatre définitions annoncées :

SEM : Search Engine Marketing

Le SEM correspond donc, en français, au Marketing mené sur les moteurs de recherches. C’est à dire à l’ensemble des stratégies mises en place pour améliorer la visibilité d’un site internet et/ou d’une marque sur internet. Comme le suggère l’acronyme, le SEM était initialement cantonné aux seuls moteurs de recherche (Google, Bing, Qwant, Lilo…). Il intègre cependant désormais une dimension « sociale », via les réseaux sociaux.

SEO : Search Engine Optimization

Il faut comprendre par-là « optimisation à destination des moteurs de recherche ». Autrement dit, le SEO rassemble toutes les actions menées pour renforcer la visibilité d’un site web dans les résultats organiques d’un moteur de recherche. C’est cela que l’on désigne en parlant du sacro-saint référencement naturel.

SEA : Search Engine Advertising

Même les moins à l’aise en anglais parmi vous l’auront vu venir, le SEA regroupe tout ce qui a trait à la publicité sur les moteurs de recherche. Cela fonctionne sensiblement sur le même modèle que la publicité plus classique. L’annonceur achète tout simplement de l’espace publicitaire, sur les moteurs de recherche.

SMO : Social Media Optimization

Dernier larron de notre équation, et dernier venu parmi les quatre : le SMO concerne l’optimisation des réseaux sociaux dans l’objectif d’offrir davantage de visibilité à une marque. Celle-ci a pris une importance de plus en plus forte grâce à la diversité des médias sociaux, et des possibilités qu’ils offrent.

Ainsi, l’essentiel à retenir est que SEO, SEA et SMO sont les trois dimensions distinctes d’un même objectif : être visible sur internet.

Qu’est-ce que le SEO ?

Revenons à présent sur les deux dimensions qui nous intéressent aujourd’hui : le référencement naturel et le référencement payant. Pour mieux les distinguer, autant revenir rapidement sur les spécificités de l’un et de l’autre. Je vous propose donc de commencer ici par le SEO.

Le SEO, donc, vise à faire en sorte que votre site internet soit non seulement repéré mais surtout bien classé par les moteurs de recherche. Classiquement un objectif en termes de SEO peut être d’être présent sur la première page des résultats de recherches, ou encore d’atteindre l’une des trois premières places dans Google.

Pour ce faire, le référencement naturel s’articule autour de trois leviers principaux :

Un aspect Content : produire un maximum de contenu unique et de qualité, et l’optimiser pour les robots des moteurs de recherche

Un aspect Technique : faire en sorte que la conception et l’architecture technique de votre site web correspond aux attentes de Google

Un aspect Popularité : il s’agit concrètement d’obtenir des liens d’autres sites web redirigeant vers vos propres contenus.

Je vous fais grâce de plus détails ici, mais c’est promis, je reviendrai sur ces différents leviers à l’occasion d’un article futur.

L’important à retenir : le SEO est le seul moyen d’être durablement bien placé et visible dans les résultats de Google, mais demande du temps, plusieurs mois, parfois des années. 

Comment fonctionne le référencement payant ?

Le SEA ou référencement, comme je vous l’indiquais ci-dessous, correspond donc à de la publicité diffusée directement sur les moteurs de recherche.

Visuellement, il est assez rapide de voir de quoi il s’agit : réalisez une recherche de votre choix sur Google, il est probable que vous voyiez apparaître des résultats avec un badge « annonce ». Ce badge indique précisément que les entreprises ont payé pour être visible sur cet emplacement.

Pour faire la publicité de son site sur les moteurs de recherche, il suffit de passer par les plateformes publicitaires dédiées, dont la plus connue est naturellement Google Ads (qui était connue auparavant sous la dénomination Adwords).

Google Ads fonctionne selon un système d’enchères, et les annonces sont achetées en fonction du nombre de clics obtenus, en fonction du nombre de conversions obtenues, ou encore en fonction du coût pour mille impressions (affichages).

En fonction de votre activité, et des mots-clefs sur lesquels vous pourriez vous positionner, le recours à Google Ads peut être plus ou moins intéressant. En effet le coût des annonces est extrêmement variable selon la concurrence qui fait rage sur les différents mots clés.

En somme, le SEA présente l’avantage indubitable de permettre à votre site d’être visible tout de suite sur Google. Il est donc essentiellement intéressant à court terme, mais nécessite d’avoir le budget nécessaire pour pouvoir enchérir sur les mots-clefs souhaités. 

SEO, SEA, deux stratégies différentes mais complémentaires

Alors, SEO ou SEA, lequel vaut-il mieux privilégier ? Je vous conseille précisément de ne pas choisir ! SEO et SEA répondent à des objectifs résolument différents. Vos efforts de SEO vous apporteront un trafic pérenne, stable, indispensable à long terme. Vos campagnes SEA vous aideront à aller chercher de nouveaux clients à court terme, en complément de votre prospection commerciale.

Si vous cherchez à drainer du trafic vers votre site immédiatement, une campagne Google Ads bien configurée sera votre meilleure alliée. Mais cela ne doit pas vous empêcher de travailler, en parallèle, à produire du contenu optimisé et à améliorer votre popularité, en visant plus long terme. Le ROI du SEO sera hautement supérieur à celui d’une campagne Google Ads.

Et vous, pratiquez-vous le référencement payant ? Comment optimisez-vous vos contenus pour le référencement naturel ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *