Jargon du marketing web

Le jargon du marketing web – CTA

Vous avez un blog ? Vous y rédigez des articles régulièrement ? Y avez-vous intégré des CTA ?  

Si ce n’est pas encore le cas, je vous engage vivement à le faire dès à présent. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’un CTA, et comment l’utiliser au mieux ? C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui ! 😉 

I. Qu’est-ce qu’un CTA ?

II. Créer un CTA qui incite réellement à l’action 

Qu’est-ce qu’un CTA ? 

 

>> Définition 

CTA est l’abréviation de l’anglais “Call to Action” qui signifie littéralement “Appel à l’action”. Comme son nom l’indique, son objectif est donc d’inciter le visiteur de votre site à l’action : à s’engager, vous contacter, s’inscrire à votre newsletter… Il peut prendre la forme d’un bouton cliquable, d’un simple lien hypertexte, ou encore d’une image.  

 

Le CTA est un incontournable de la rédaction web.

À quoi sert la vitrine d’un magasin qui a pignon sur rue ? À appâter le chaland pour le faire passer la porte et passer à la caisse. Que vous teniez un blog ou un site e-commerce, l’objectif est le même : convaincre l’internaute d’effectuer l’action de votre choix. Ce peut être commenter votre article, le partager, s’inscrire à votre lettre d’information, ou encore acheter votre produit.  

Le CTA est donc stratégiquement essentiel pour l’annonceur que vous êtes… mais est tout aussi utile pour votre visiteur. C’est en effet un moyen de le guider, de lui indiquer le parcours à suivre pour continuer à naviguer sur votre site. Si votre site ne présente aucun CTA, votre visiteur risque rapidement de s’y perdre, de ne pas savoir où cliquer pour accéder à l’information qu’il recherche. Il quittera alors votre site à jamais. Avouez que ce serait dommage ! 

Créer un CTA qui incite réellement à l’action 

 

Comment rédiger mon CTA ? 

Sachez-le, la rédaction d’un CTA peut prendre des formes extrêmement variables. Le tout est de faire en sorte que le message soit clair et lisible. Voici ainsi quelques exemples de CTA que vous avez certainement croisé un peu partout : 

Sur des site e-commerce : “poursuivre ma commande”, “réserver maintenant”, “ajouter au panier”… 

Sur des blogs : “lire la suite”, “s’inscrire à la newsletter”, “laisser un commentaire” 

De nombreux autre CTA sont bien sûr possibles : “cliquez-ici”, “contactez-nous”, “télécharger”, “recevoir un devis gratuit”… Et il n’est pas interdit de faire preuve d’originalité ou d’humour, si le profil de vos buyer personas s’y prête ! 

 

Mon CTA sera-t-il efficace ? 

Vous le savez, l’idée de cette série sur le jargon du marketing web est de fournir l’essentiel à savoir sur une notion. Il serait donc difficile de revenir ici en longueur, pendant des pages, sur les différents cas de figures où un CTA se révélera efficace, ou non.  

Voici en revanche quelques points clés à garder en tête lorsque que vous insérerez vos CTA. Voyez cela comme une petite checklist ! 😊 

  • Votre CTA doit être visible –> il doit ressortir du texte, être placé à un endroit stratégique de la page, pour sauter aux yeux de votre visiteur.  
  • Inutile de chercher un design exceptionnel MAIS mieux vaut opter pour une couleur qui contraste avec le texte de votre page.  
  • Soyez concis : un texte court qui véhicule un message clair et incitatif, et le tour est joué ! 
  • Vérifiez et revérifiez, soyez certains que votre le CTA redirige bien visiteur là où vous le souhaitez 
  • Evitez de multiplier les CTA. L’idéal est pour chaque page d’avoir un objectif précis et un ou deux CTA servant cet objectif.  

 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les CTA, n’hésitez pas à m’envoyer vos meilleurs exemples de CTA percutants et efficaces.  

 

Et comme je ne perds pas complètement le nord, et que je suis cohérent avec ce que je viens d’écrire…  

… si vous cherchez quelqu’un pour rédiger des articles percutants, contactez-moi ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *