Jargon du marketing web

Le jargon du marketing web – SWOT

Aujourd’hui, je vous propose de parler du SWOT. Concept clef en marketing, le SWOT prend une importance encore plus considérable à l’ère du digital. Il s’agit d’un outil d’analyse marketing indispensable pour étudier forces et faiblesses d’une entreprises ou d’un produit.  

 

I. Qu’est-ce qu’un SWOT

II. Réussir son analyse SWOT

III. Le SWOT à l’heure du marketing digital

Qu’est-ce qu’un SWOT ?

>> Définition : 

SWOT : acronyme de Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats, soit littéralement en anglais Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces. Il permet de rechercher les facteurs internes et externes favorables ou défavorables qui s’applique à l’entreprise ou au produit étudié.  

 

Il se présente souvent sous forme de matrice : 

Réussir son analyse SWOT 

L’idée est donc de partir de la matrice dont je vous ai mis une illustration ci-dessus.  

Celle-ci permet de procéder à une analyse, en deux temps : 

  • Un diagnostic des facteurs externes à l’entreprise : les opportunités et menaces, qui dépendant de l’environnement au sein duquel évolue votre organisation. 
  • Un diagnostic des facteurs internes à l’entreprise : les forces et faiblesses propres à votre organisation ou à son domaine d’activité.  

Pour chacun de ces diagnostics, différents indicateurs permettent de venir préciser l’analyse. Le PESTEL et modèle des 5 forces de Porter permettent ainsi d’étudier plus profondément l’environnement de l’entreprise. Au niveau interne, l’étude des chaines de valeurs s’avère souvent pertinente. 

Il est important de garder en tête que l’objectif du SWOT est de définir des orientations stratégiques. Mieux vaut ainsi privilégier les indicateurs chiffrés, quantitatifs, aux indicateurs qualitatifs. De même, prenez le temps de hiérarchiser les informations pour simplifier votre prise de décision par la suite. 

Le SWOT à l’heure du marketing digital 

Aux yeux de nombreux marketeurs et décideurs, le SWOT est un outil trop scolairePourtant, il présente l’avantage indubitable de poser les choses, et permet de prendre le temps de la réflexion. Un temps qui manque trop souvent désormais, à l’heure du digital, où tout le monde est sur-sollicité et court en permanence.  

Le SWOT n’est donc pas à négliger, et reste utile pour accompagner la prise de décision, et combattre l’écueil de la précipitation.  

Qui plus est, le SWOT s’applique tout autant à l’univers digital qu’ailleurs. Or, toute organisation qui travaille sa présence en ligne sera bien inspirée d’analyser ses atouts et faiblesses sur le Webses ressources technologiques, sa visibilité, les compétences présentes ou absentes en internes, etc. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *