Référencement naturel et payant - SEO / SEA

Google Ads, qu’est-ce que c’est ?

Dans les autres articles de ce blog, je vous ai beaucoup parlé de référencement, de « SEO » comme on dit, et de rédaction web. La preuve en est avec mes articles sur ce qu’est le SEO, ou comment choisir un rédacteur web.

Le référencement payant est un petit peu différent. Il produit des effets immédiats, à court terme. Vous appuyez sur un bouton, vous gagnez des visiteurs. Vous rappuyez : vous perdez aussitôt cette manne de trafic.

 

Revenons un peu plus en détail sur ce qu’est, réellement, Google Ads

Google Ads, de quoi s’agit-il ?

Google Ads, ce n’est ni plus ni moins que le programme de publicité de Google. Mais ça, quelque chose me dit que vous le saviez déjà. D’ailleurs, pour les anglophones parmi vous, c’est la traduction directe de Google Ads.

Google Ads est un outil proposé à tous les propriétaires de sites internet, et permet d’organiser des campagnes publicitaires sur Google et ses sites partenaires. Le fonctionnement se base sur un système d’enchères sur des mots-clés choisis.

Les annonceurs paient pour se positionner sur un mot-clé. Plus il y a de monde à vouloir apparaître sur ce mot-clé, plus c’est cher.

Différents types de campagnes sont possibles. J’aime personnellement en distinguer deux grands types :

Campagnes classiques sur le réseau de recherche

 Des campagnes textuelles, avec des annonces composées d’un titre en trois parties, suivies d’une description en deux parties. A ces annonces s’ajoutent ensuite de possibles éléments complémentaires : on parle d’extensions d’annonces. C’est l’occasion, par exemple, d’indiquer un numéro de téléphone sur lequel vos prospects peuvent vous appeler.

Concrètement, vos annonces apparaissent sous forme de liens sponsorisés dans les résultats de recherche. Cliquer sur ces annonces mène l’internaute vers la page de destination de votre choix.

Campagnes Google Shopping

Les campagnes Google Shopping fonctionnent un peu différemment. Elles s’articulent autour de l’image d’un produit que vous cherchez à vendre. Pour créer une campagne Shopping, la mécanique est un peu plus complexe. Votre compte Google Ads ne suffit pas : vous devez disposer d’un compte Google Merchant Center, et y ajouter un flux de produits.

Les campagnes Google Shopping s’adressent surtout aux sites en e-commerce.

 

En bref, c’est un peu plus technique. Les interfaces font un peu usine à gaz. Mais ce n’est fondamentalement pas très compliqué. Le résultat est simple : des liens sponsorisés, visibles sur les premières pages des résultats de recherche.

Google Ads ou Google Adwords : définitions

 Eh oui, sans transition, ou presque, voici la réponse à une question que l’on me pose souvent. Mais oui, c’est vrai ça : c’est quoi la différence entre Google Ads et Google Adwords ?

Vous m’avez vu venir ? Il n’y en a pas. Si ce n’est un léger décalage temporel.

Google Adwords est l’ancien nom de Google Ads.

Google Adwords est devenu Google Ads en juillet 2018.

En effet, c’est encore récent.

Confusion pardonnée !

Enchères, CPC, CTR, nombre de clics…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’interface Google Ads n’est pas la plus « user friendly » de la toile.

Des chiffres et des tableaux partout, des acronymes à gogo : purs littéraires s’abstenir.

Alors que tout le monde comprenne de quoi l’on parle : retour sur le jargon made in Google !

Comprendre de quoi on parle

Enchères et CPC

Google Ads fonctionne donc sur un système d’enchères. De façon un peu simpliste : l’annonceur le plus offrant apparaîtra en premier sur un mot-clé donné.

Pour ce faire, deux types d’enchères sont possibles : les enchères manuelles et automatiques.

  • Soit vous choisissez de définir vous-même le montant maximal que vous êtes prêts à dépenser, par clic
  • Soit vous laissez l’algorithme de Google s’en charger pour vous.

L’enchère est alors désignée par l’acronyme « CPC max », pour Coût Par Clic maximal. Il s’agit en effet du montant maximum que vous acceptez de dépenser par clic.

CTR et nombre de clics

Une fois votre campagne lancée, il y a fort à parier que celle-ci va être visible, et que des internautes cliqueront sur vos annonces.

On parle alors :

  • D’impressions : pour désigner le nombre d’internautes ayant vu vos annonces
  • De clics…
  • … et de CTR : il s’agit du taux de clics, c’est-à-dire du pourcentage de gens ayant cliqué sur vos annonces.

Comment fonctionne le budget quotidien sur Google Ads ?

Je ne vous surprendrai pas en vous disant qu’une campagne de pub à 50 euros, et à 500 000 euros ne donnera pas les mêmes résultats. Lorsque vous créez votre campagne Google Ads, vous devrez donc choisir un budget quotidien. Le montant que vous dépenserez, en moyenne, chaque jour, sur votre campagne.

Ainsi, si vous choisissez un budget de 20€ par jour, lorsque ce budget sera épuisé, vos diffusions ne seront plus diffusée jusqu’à la fin de la journée.

Pour ce qui est du choix du budget quotidien, il n’y a pas de bon ou de mauvais budget. Tout dépend de votre situation et de vos moyens. Une PME familiale, une start-up en pleine explosion, ou un grand groupe, n’auront pas les mêmes budgets, c’est bien normal.

L’objectif à suivre est, ni plus ni moins, de faire en sorte que la campagne soit rentable. 

Schématiquement :

  • vous payez 20€ par jour, soit 600 € par mois, et générez un CA de 1000€ par mois ? Continuez !
  • vous payez 200€ par jour, soit 6000€ par mois, et générez un CA de 5000€ par mois ? Il faut revoir votre campagne…

Tout est question de retour sur investissement.

Faire une campagne Google Ads, est-ce rentable ?

Je viens de lâcher le mot qui nous intéresse ici : le ROI.

Si vous vous lancez bille en tête dans la création de vote campagne de Google Ads, sans aucune expérience ni préparation préalable, vous risquez fort de gaspiller votre argent.

On me dit souvent que Google Ads coûte cher, et que les résultats sont incertains. Ce n’est pas complètement faux. La clef réside dans l’optimisation minutieuse de tous les paramètres de vos campagnes.

Pour réussir votre campagne Google Ads, il est par exemple essentiel :

  •  de suivre votre budget à la loupe ;
  • de bien choisir vos mots-clés ;
  • de créer une liste d’exclusion pour les requêtes inadaptées ;
  • de peaufiner vos annonces ;
  • de vous assurer que vos annonces sont cohérentes par rapport à votre landing page ;
  • de travailler votre ciblage.

J’ai d’ailleurs consacré un autre article à ce sujet : comment créer une campagne Google Ads efficace.

Et croyez-moi, une campagne Google Ads efficace peut donner des résultats spectaculaires. C’est notamment le cas de nombreux sites en e-commerce que j’ai accompagnés, sur des thématiques aussi variées que la vente d’iPhones, de VTT ou d’aspirateurs.

Vous avez besoin d’un coup de main pour créer votre nouvelle campagne Google Ads ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *